• English
  • Español
Rendez-vous le 30 juin 2018

Présentation de la tenue 2016

Publié dans Actualités

En présence de nombreux partenaires, Patrice Vidal a dévoilé la tunique portée par les 5000 participants de l’édition du 25 juin prochain.

A 3 mois de l’un des principaux rendez-vous du calendrier cyclosport national FFC, le président de L’Ariégeoise avait convié les partenaires institutionnels et privés à la présentation en avant-première de la tenue 2016. Devenu un véritable passeport de notre territoire, départemental mais aussi régional, le maillot offert à l’ensemble des participants génère toujours autant d’engouement:  une fois que les nouveaux parcours sont présentés, les cyclistes veulent savoir quel sera le design de l’année.

Au goût du jour

Avec l’apparition du nouveau logo de L’Ariégeoise en 2015, le design d12718129_1114014241994490_7780448527546271477_ne la tenue a connu une évolution en terme d’image et de visibilité. La version de l’an passé a connu un succès sans précédent avec une dominante « bleu nuit » qui mettait en valeur le A montagnard, signe identitaire de La Cyclosportive des Pyrénées.
Cette année, au vu des parcours hauts en couleurs concoctés par Patrice Vidal et Jean-Claude Eychenne, le choix s’est tourné vers un modèle « noir et blanc » agrémenté de liserets « vert ariégeois ».

Une tenue cycliste pour 30€

Le cycliste aime prend soin des détails et de son image. La cycliste aussi d’ailleurs. Nous y avons pensé puisqu’il est possible de commander pour 30€ le cuissard assorti au maillot 2016, offert avec l’inscription. Son design sobre et élégant à base de noir a déjà fait l’unanimité chez les adeptes de L’Ariégeoise. Pour l’anecdote, une personne inscrite en 2015 ayant commandé le cuissard assorti avait avoué en toute décontraction qu’elle ne participerait pas à l’épreuve. « La tenue m’a plu! A ce prix là, ça vaut le coup! »

60000 maillots à travers le monde

Certes, nombreux sont celles et ceux qui possèdent une collection de maillots de L’Ariégeoise, marque de leur fidélité à l’épreuve, mais une grande majorité de ces 60000 maillots circulent allègrement aux quatre coins du globe (encore faudrait t-il qu’une sphère ait des coins diront certains) depuis 1998. De l’Australie aux Etats-Unis, passant par le Royaume-Uni et la Colombie, chaque particiapant repart avec son petit bout d’Ariège.

A souligner l’initiative solidaire de l’un des pères de L’Ariégeoise, Michel Rivière, arbitre international à l’UCI, qui pendant des années emmenait avec lui des maillots lors d’épreuves sur le sol africain. L’Ariégeoise est pour le cyclisme sans frontières. Merci Michel!